mercredi 29 février 2012

Peintres de neige et de glace

Gustaf Adolph Fjæstad est né en 1868 à Stockholm. Il a été peintre, illustrateur et designer. Après des études assez brèves aux Beaux-Arts de Stockholm entre 1891 et 1892, il devient l'assistant de Carl Larsson (1853-1919) pour les fresques du Musée national de Stockholm en 1896. 


Photographie de Gustaf Fjæstad en 1901.


En 1897, il quitte Stockholm et s'installe à Arvika dans le Värmland, une région peu peuplée et très riche en lacs. Il travail avec sa femme Maria (1873-1961). Il réunit autour de lui un petit groupe d'artistes, le Groupe de Racken. Ses paysages de neige sont très appréciés à l'Exposition de l'Union des Artistes à Stockholm en 1898. D'autres expositions suivront : Stockholm en 1908, Berlin en 1914, Londres en 1927. il meurt à Arvika en 1948.
Fjæstad n'a peint pratiquement que des paysages de neige et de glace. Il est difficile de dater les toiles, car il y a peu d'évolution dans le travail du peintre. Ses paysages sont évidemment des symboles de mort et de résurrection. On évoque, parfois, une appartenance du peintre à la théosophie.



Reflets sur le lac gelé. Huile sur toile.


Pluie de neiges et d'étoiles. Huile sur toile.





Eaux vives. Huile sur toile.


Lac gelé. Huile sur toile, 1901.



Gustaf Fæstad a inspiré un groupe de peintres nord-américain, le Groupe des Sept. En 1911, sept jeunes peintres canadiens et américains se réunissent et vont, en quelques années révolutionner la peinture de paysage en Amérique du Nord. On peut voir leurs œuvres à la Galerie Nationale d'Ottawa et au Musée des Beaux-Arts de Toronto.
Je considère que le peintre le plus important du groupe est Lawren Harris. Il est né dans l'Ontario en 1885. Il fait ses études à Toronto puis à Berlin entre 1904 et 1908. Il s'intéresse alors à la philosophie et à la théosophie. C'est à cette période qu'il connaît l'œuvre de Gustaf Fjæstad. C'est le souvenir de cette œuvre qui va le pousser dans une nouvelle voie. 


Photographie de Lawren Harris vers 1930.


En 1911, il fonde avec six autres peintres, le Groupe des Sept. Entre 1918 et 1919, il s'installe dans la région du Lac Supérieur et peint dans un style post-impressionniste qui va évoluer vers des grandes compositions en a-plat de couleurs à l'élégance insurpassée. C'est entre 1925 et 1940, qu'Harris est au sommet de ses moyens. Petit à petit ses conceptions métaphysiques vont le pousser vers l'abstraction. Il meurt à Vancouver en 1970.


Soleil d'hiver. Huile sur toile, 1918.



Forêt en hiver. Huile sur toile.


Fantaisie neigeuse. Huile sur toile.


Merveilleux pays d'hiver. Huile sur toile.


Paysage d'hiver avec une maison rose. Huile sur toile.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire