vendredi 10 février 2012

Rose+Croix IV

Un autre artiste suisse important est présent à la première exposition de la Rose+Croix esthétique, Félix Vallotton (1865-1925). Dans sa jeunesse, il fréquente l'Académie Julian où il rencontre les Nabis et les Post-impressionnistes. Au début de sa carrière il se fait connaître comme un maître de la gravure sur bois, puis, à partir de 1899, il se consacre à la peinture. Il se fait naturalisé français en 1900. Ses paysages, qui frisent parfois le fantastique, sont d'une qualité exceptionnelle.

Félix Vallotton. Autoportrait. Huile sur toile, 1891.


Félix Vallotton. Autoportrait. Huile sur toile, 1897.


Félix Vallotton. Autoportrait. Xylogravure.


Photographie de Félix Vallotton et sa femme en 1910.



Felix Vallotton. Portraits publiés dans 
la Revue Blanche des Frères 
Nathanson. Xylogravure.


Félix Fénéon



André Gide


Léon Bloy



Felix Vallotton. La Malade. Huile sur toile, 1892.




Felix Vallotton. Port Pully. Huile sur toile, 1891.




Felix Vallotton. Nuage à Romanel. Huile sur carton, 1900




Félix Vallotton. Le bain au soir d'été. Huile sur toile, 1892.




Félix Vallotton. La chambre rouge, Huile sur toile, 1898



Félix Vallotton. La paresse. Xylogravure, 1897.



Félix Vallotton. Le bain turc. Huile sur toile, 1907.




Félix Vallotton. Bord de mer. Huile sur carton.




Félix Vallotton. Les pommes. Huile sur toile, 1911.




Félix Vallotton. Paysage composé sous-bois
Huile sur toile, 1918.




Félix Vallotton. Le ballon. Huile sur toile, 1899.




Henri Martin est né à Toulouse en 1860. Après des études dans sa ville natale, il devient l'élève de Jean-Paul Laurens à Paris. En compagnie d'Edmond Aman-Jean et Ernest Laurent, il visite l'Italie. La lumière d'Italie l'entraîne vers une technique néo-impressionniste faite de petites touches rapides, technique qu'il conservera toute sa vie. Grand lecteur de Poe, Baudelaire ou Verlaine, ses thèmes deviennent symbolistes mais évitent le caractère morbide ou sinistre de certains artistes. Il reste un homme de la lumière. C'est à cette période qu'il participe au salon de la Rose+Croix esthétique.
A partir de 1896, il devient un artiste quasiment officiel, décorant le Capitole de Toulouse, la salle des séances du Conseil d'état ou l'Hôtel de ville de Paris. Il installe son atelier dans sa région natale et meurt en 1943.


Portrait de Henri Martin paru dans 
un livre de Joseph Uzanne, 1899.


Henri Martin. Chacun son chemin. Huile sur toile, 1891.


Henri Martin. Fascination. Huile sur toile.


Henri Martin. Autoportrait en St-Jean Baptiste
Huile sur toile.



Henri Martin. La Muse. Huile sur toile, 1896.




Henri Martin. Sérénité ou Le Bois Sacré
Huile sur toile, 1899.




Henri Martin. Dante et Béatrix. Estampe, L'Estampe Moderne, 1898.




Henri Martin. L'agriculture, le commerce, l'industrie, le travail intellectuel. Huiles sur toile décorant la salle des séances du Conseil d'état, Paris, 1914-1922.











Henri Martin. Jeunes femmes sous une tonnelle
Huile sur toile.




Henri Martin. Les tricoteuses. Huile sur toile, 1913.




Henri Martin. Portrait de femme. 
Dessin avec dédicace, 1918.


Collection personnelle


Henri Martin. La pergola à Marquayrol. Huile sur toile.




Salle Henri Martin, Capitole de Toulouse. Vue générale.




Henri Martin. Bords de la Garonne, les rêveurs ou 
les promeneurs. Huile sur toile.




Henri Martin. L'été. Huile sur toile.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire